MEZMERIZED

2015-16

Cliquez sur l'image pour faire défiler

Assailli par une actualité très sombre, j’ai commencé cette série de peintures en rassemblant des images sur internet: l’effondrement de l’économie mondiale, la corruption des hommes politiques, la guerre et le terrorisme, les assassinats de civils par la police, les peuples indigènes chassés de leurs terres, les fuites de déchets radioactifs dans l’océan, le changement climatique, notre incapacité à nous saisir de ces problèmes, l’accumulation de richesse par les 1% les plus riches, l’empoisonnement de la nourriture et l’insupportable traitement des réfugiés dans le monde. “Disaster Porn!”

 

 

Regardant par la fenêtre, j’avais, à ce moment là, sous les yeux un des plus beau paysages que je n’ai jamais vu. Les montagnes et les forêts, le chant des oiseaux et le bruit de la rivière me saluaient tous les matins. N’ignorant pas cette beauté, je ne voulais pas tenter de copier la nature et faire de jolis objets décoratifs pour la maison. Le défit consiste plutôt à digérer l’horreur, à donner le sens du “zeitgeist” (l’air du temps), tirant plutôt du côté de Goya que de Matisse.

 

 

J’essaye de comprendre le monde et de nous poser des questions plutôt que dire qu’en penser, qu’en voir.

 

 

Affligé par l’état du monde, je me suis plongé dans la lecture pour donner du sens à ce qui m’attristait, ingurgitant théories conspirationistes et travaux de fonds de journalistes. Je deviens «mesmerized» hypnotisé. Je me suis senti acculé et oppressé dans un coin sombre, étroit et déprimant où l’artiste serait exécuté comme un terroriste ou une relique extravagante du 20e siècle. Quoi qu’il en soit, le soleil illumine la montagne et les oiseaux chantent encore.

 

 

Sur la place publique je veux me confronter au monde qui nous entoure et y insérer des figures mythologiques. Dans la sphère privée, je suppose que je tente d’équilibrer toute la gravité avec absurdité et ridiculiser ma propre anxiété.

© 2019 by Cornelius DELANEY. All rights reserved

  • w-facebook
  • Twitter Clean